04/07/2019

Vendredi 28 Juin a été publié au J.O. le nombre de postes de Formation Spécialisée Transversale (FST) pour les internes en médecine.

Le CNP-HGE constate une réduction drastique du nombre de postes permettant une formation complémentaire en cancérologie par rapport aux années précédentes.

Les hépato-gastroentérologues interviennent à toutes les étapes de la maladie (dépistage, diagnostic, traitement endoscopique, chimiothérapie, surveillance…).

Dans une enquête récente, 1/3 des hépato-gastroentérologues détiennent une compétence reconnue en cancérologie.

La prévalence des patients atteints de cancers digestifs augmente du fait du vieillissement de la population et de l’allongement de la survie des patients traités.

La réduction des postes va entraîner, à terme, une difficulté d’accessibilité des patients et une baisse de la qualité des soins.

Cette décision est en totale contradiction avec  les annonces gouvernementales d’une meilleure organisation territoriale pour lutter contre les difficultés d’accès aux soins.

Le CNP-HGE soutient toutes les initiatives locales et nationales permettant une augmentation du nombre de postes de FST en cancérologie digestive.

Le CNP-HGE demande une augmentation du nombre de postes de Formation Spécialisée Transversale en cancérologie, en adéquation avec les besoins de la population.

Contacts

Dr Patrick DELASALLE – Président du CNP-HGE
Clinique du Palais Grasse
Pr Jean-Marc PHELIP – Secrétaire Général du CNP-HG
CHU Saint Etienne