16/12/2014

  • Le CNP HGE prend acte de la décision de Madame la Ministre de la Santé proposant, par arrêté ministériel du 30 octobre 2014, de soumettre la délivrance du Sofosbuvir à l’avis de réunions de concertation pluridisciplinaires (RCP) tenues dans le cadre de pôles de référence.
  • Le CNP HGE regrette la tenue obligatoire de RCP dans les pôles de référence hépatites pour délivrer du Sofosbuvir. L’AFEF et la HAS ne recommandent pas la tenue de RCP pour la prescription dans le cadre de l’AMM des traitements de l’hépatite C.
  • Le CNP HGE estime que les 31 pôles de références hépatites n’ont pas les moyens humains pour traiter l’ensemble des demandes dans un temps acceptable.
  • Le CNP HGE est conscient du coût important de ce traitement. Le coût est le fruit d’une négociation entre l’Etat et le laboratoire. Le CNP HGE constate l’absence de décision économique de Madame la Ministre de la Santé préférant transférer la responsabilité vers les prescripteurs sous des couverts scientifiques différents des recommandations actuelles

Contact

Dr Franck Devulder – Président du CNP HGE